Sotchi sera bientôt une zone avec des casinos terrestres

Le premier ministre russe, Dmitri Medvedev vient de donner son accord pour le lancement de la nouvelle zone de jeux dans la ville de Sotchi. Les opérateurs de casinos terrestres désireux d’investir en Russie peuvent désormais proposer leur projet au gouvernement. Il convient de noter que Sotchi profite d’une bonne cote de popularité depuis qu’elle accueillit les Jeux Olympiques d’hiver en 2014.

La Russie ouverte aux casinos

La Russie semble particulièrement décidée à investir sur le marché des jeux d’argent. Après le développement de la zone de Primorye, elle vient d’ouvrir celle de Sotchi. Les opérateurs de jeux peuvent désormais exploiter un parc de 165 000 mètres carrés pour construire leur futur établissement. À noter que cet espace était initialement prévu pour la construction des complexes nécessaires à l’organisation des Jeux Olympiques. Le gouvernement avait cependant déjà en tête cette idée de transformer la zone en terrain réservé aux casinos. Une loi de 2014 permettait en effet de convertir les infrastructures liées aux Jeux Olympiques en zone de jeux d’argent. Il existe cependant une règle à respecter. Les opérateurs doivent en effet être des sociétés privées non rattachées à l’État.

Les joueurs chinois, encore et toujours

Tout comme la zone de Primorye, celle de Sotchi vise avant tout une clientèle chinoise pour ses casinos. Les joueurs VIP chinois sont en effet réputés pour être particulièrement dépensiers et ils seraient d’ailleurs à l’origine du succès puis de la chute de Macau. Pour faciliter leur venue dans les casinos russes, le gouvernement a d’ailleurs décidé d’assouplir les exigences pour se rendre en Russie. Les visas sur les déplacements en Russie ont ainsi été annulés. Les joueurs chinois n’auront pas non plus de restrictions sur les devises et ils seront également en mesure de miser en Yuan.  

image description
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

image description
Poster votre commentaire
image description
Besoin d'aide ?

Consultez notre classement des meilleurs sites légaux

Voir le classement