Le groupement de casinos du Morbihan attend la reprise

Avec une baisse significative de leur PBJ due à la diminution du taux de fréquentation, les casinos en littoral rivalisent d’imagination afin de relancer leurs activités. Une reprise qui pourrait s’avérer lente à venir, mais qui n’empêche pas malgré tout l’implantation de deux nouveaux casinos qui espèrent rencontrer le succès. Il s’agit du casino de Larmor-Plage, et de celui de Vannes. Quant aux casinos déjà existants, la concurrence est rude et ce sont les offres qui feront la différence, d’après eux.

Le casino Barrière et celui de Partouche

Le casino du groupe Barrière sis à Carnac a fini l’exercice 2013 avec une baisse de 13 % de son activité. Cependant, l’établissement ne fléchira pas et ne cédera pas à la panique, car les dirigeants croient en la relance. Et afin de faciliter cette dernière, le casino mise sur l’augmentation de son parc de jeu. Ainsi, dix nouvelles machines à sous ainsi que des jeux électroniques vont venir s’ajouter au catalogue du casino. Et pour inciter les clients à venir et à jouer, le casino mise beaucoup sur l’organisation de soirée à thème. Quant au casino du groupe Partouche à La Trinité, les résultats sont plus positifs que ceux du casino Barrière, avec une augmentation de 2 % de son chiffre d’affaires. Et afin de garder le cap, de nouvelles tables de black jack et de roulette ont été installées.

Joacasino à Arzon

Ce casino figure parmi ceux dont l’activité a été la plus touchée par la crise. Cependant, il fait aussi partie des heureux bénéficiaires des requêtes déposées par les opérateurs du secteur auprès de l’État afin de relancer l’activité des casinos. En effet, pour attirer une nouvelle clientèle, ce casino a ajouté de nouvelles tables à son catalogue ainsi que la bataille.        

image description
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

image description
Poster votre commentaire
image description
Besoin d'aide ?

Consultez notre classement des meilleurs sites légaux

Voir le classement