Le casino de Namur investira-t-il 20 € millions pour s'étendre ?

En juillet dernier, le gestionnaire du casino de Namur avait remis sur pied le projet d’extension qui date de 2005. Estimé à 20 millions d’euros, celui-ci visait notamment à construire un hôtel, un centre de balnéothérapie, un espace réservé aux séminaires et un parking sous-terrain. Malheureusement, le casino n’a trouvé aucun investisseur pour mener à terme le projet. Aujourd’hui, le projet semble au point mort malgré une légère augmentation des revenus du casino.

Un secteur en perte de vitesse

Si le projet d’extension du casino de Namur n’a pas encore trouvé d’investisseurs, cela s’explique par la perte de vitesse du secteur des casinos. Ces établissements qui réalisaient jadis un chiffre d’affaires impressionnant voient aujourd’hui leur revenu baissé progressivement année après année.

La principale cause de ce déclin réside dans la règlementation à laquelle sont soumis les casinos. Extrêmement stricte, celle-ci a poussé de nombreux joueurs à se tourner vers les sites illégaux ou les casinos étrangers se trouvant à quelques kilomètres des frontières belges.

Malgré tout, certains casinos semblent avoir réussi à retrouver un rythme de croisière correcte comme le casino de Namur. Ce dernier redoute toutefois l’arrivée de deux nouveaux casinos sur le marché comme le prévoit le gouvernement fédéral.

L’arrivée de deux nouveaux casinos

Sous l’impulsion du président de la N-VA, Bart De Wever, un casino devrait en effet ouvrir ses portes à Anvers. Un autre sera également construit en Wallonie pour des raisons d’équilibre géographique ce qui aura des conséquences non-négligeable sur le chiffre d’affaires des autres casinos. Le projet d’extension du casino de Namur ne risque pas de trouver des investisseurs dans un tel contexte. Malgré tout, le gestionnaire confie que le projet ne sera pas abandonné. 

image description
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

image description
Poster votre commentaire
image description
Besoin d'aide ?

Consultez notre classement des meilleurs sites légaux

Voir le classement