Thomas Fabius en garde à vue rapide pour une nouvelle affaire de fraude

Suite à une nouvelle affaire de fraude, Thomas Fabius a passé douze heures en garde à vue tandis que son appartement de luxe situé en plein Paris a été perquisitionné. Selon l’avocat du controversé fils du ministre des Affaires étrangères françaises, son client devrait être entendu par un juge dans les semaines à venir.

Faux, escroquerie et blanchiment

 

En 2013, le parquet de Paris avait ouvert une information judiciaire contre Thomas Fabius. Les enquêteurs en charge de l’affaire se sont penchés sur des virements bancaires suspects sur les comptes de Thomas Fabius. Ils se sont également intéressés à l’achat d’un appartement d’une valeur de 7 millions d’euros effectué en 2012. Après diverses péripéties, Thomas Fabius a finalement été interpellé pour être écouté pendant 12 h tandis que les enquêteurs perquisitionnaient son appartement. Suite à la remise en liberté de son client, l’avocat de Thomas Fabius a déclaré que cette garde à vue a permis à ce dernier de mettre fin à 4 ans de mises en cause injustifiées. Il a aussi indiqué que l’achat controversé de l’appartement parisien de Thomas Fabius a été financé par des gains au casino ainsi qu’un emprunt bancaire.

La controverse autour de Thomas Fabius

 

Le fils du ministre des Affaires étrangères se trouve au cœur de diverses controverses depuis 2009 lorsqu’il a détourné 90 000 euros avec l’aide d’un entrepreneur. En 2011, il a ensuite été accusé par la Société générale d’avoir édité un faux mail indiquant qu’il allait recevoir la somme de 200 000 euros. Finalement, en 2015, le procureur du Nevada a lancé un mandat d’arrêt contre le jeune homme pour le non-paiement d’une dette de 3,2 millions d’euros.  

image description
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

image description
Poster votre commentaire
image description
Besoin d'aide ?

Consultez notre classement des meilleurs sites légaux

Voir le classement