Les jeux en ligne belge font face à une nouvelle taxe

Le gouvernement fédéral belge prévoit d’imposer une nouvelle TVA aux jeux d’argent et aux paris sportifs en ligne. Cette nouvelle taxe devrait s’élever à 21 % et elle vient s’ajouter aux 40 % d’impôt sur les recettes des casinos terrestres. Pour les opérateurs, un tel régime fiscal se révèle tout simplement invivable. Pour exprimer leur mécontentement, ils ont ainsi lancé une pétition en ligne pour annuler cette nouvelle TVA.

Développement de l’offre illégale

Les opérateurs du marché des casinos et des jeux en ligne dénoncent le nouveau projet du gouvernement fédéral. Celui-ci souhaite imposer une TVA de 21 % sur les jeux et les paris en ligne. Si le projet passe, les opérateurs craignent une montée de l’offre illégale. Les investisseurs qui souhaitent s’installer sur le marché se détourneront du secteur légal afin d’échapper aux taxes et maximiser leur profit. Le développement de l’offre mettrait d’ailleurs les joueurs en danger puisqu’ils ne pourront plus profiter de la protection de l’autorité de régulation.

Mort du secteur

La nouvelle taxe risque également de tuer le secteur selon les grandes casinotiers belges. Les petits établissements ne gagneront jamais assez d’argent pour rentabiliser leurs activités ce qui les poussera à mettre la clé sous la porte. Les plus « gros poissons » quant à eux devront réaliser des coupes drastiques dans leur budget afin de continuer à être rentables. Ainsi, 4 500 emplois sont directement menacés par cette taxe. Les évènements poker live tendraient également à disparaitre, comme tout investissement dans le secteur des jeux terrestres. Les opérateurs tirent ainsi la sonnette d’alarme pour que le gouvernement revoie ou annule son projet. La pétition a déjà récolté plus de 1 000 signatures.  

image description
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

image description
Poster votre commentaire
image description
Besoin d'aide ?

Consultez notre classement des meilleurs sites légaux

Voir le classement