Casino de Middelkerke : Partouche remporte l’appel d’offres !

Actuellement géré et exploité par Napoleon Games, le casino de Middelkerke, situé dans la Région flamande, sera remis entre les mains du groupe Partouche à partir du 1er janvier 2022. En effet, c’est la société française qui a remporté l’appel d’offres pour l’exploitation de ce casino belge emblématique.

Grand Casino de Middelkerke : c’est Groupe Partouche qui l’emporte

Entièrement refait à neuf en début d’année, le Grand Casino de Middelkerke, véritable emblème de la côte belge, est actuellement exploité par Napoleon Games, firme qui a beaucoup investi dans le nouveau projet. En effet, l’ancien casino de Middelkerke, situé sur l’Erpernayplein, a été rasé, permettant au nouvel édifice de révéler toute sa splendeur : une architecture en forme de vague, un espace réservé aux salons et conventions de 1 300 m², un hôtel, un skybar, le Grand Casino de Middelkerke a de quoi faire tourner les têtes !

Et pourtant, ce n’est pas Napoleon Games — seul et unique artisan de son renouveau —, qui aura la chance de faire tourner cet établissement de jeu sur le long terme puisque son concurrent français Partouche a remporté l’appel offres pour son exploitation, à compter de 2022. La déception est de mise pour Napoleon Games, entreprise belge qui est active dans l’intégralité des segments majeurs du secteur des jeux de hasard (casinos terrestres et jeux de casino en ligne inclus). D’ailleurs, à en juger les dernières notes et avis laissés par les clients au sujet du Grand Casino de Middelkerke sur TripAdvisor, il semblerait qu’il y ait du laisser-aller…Une façon pour le groupe de montrer son mécontentement et sa résignation ?

Une perspective de croissance à saisir pour Partouche

Rappelons que Partouche traverse actuellement une période compliquée. Fortement pénalisé par la crise du Covid-19, son activité au troisième trimestre de l’année en cours a été amputée de 32 jours d’exercice, à minima. Durant cette période, l’exploitant de casinos et d’hôtels a réalisé un chiffre d’affaires de « seulement » 66 millions d’euros, soit une baisse de 37,1 % en glissement annuel. Le Produit Brut des Jeux, quant à lui, est en chute de 33,7 % et le Produit Net des Jeux accuse le coup (-27,3 % sur un an).

Malgré tout, que cela soit en France ou à l’étranger, Partouche a constaté un bon niveau d’activité suite à la réouverture progressive de ses sites, et ce en dépit d’une exploitation des jeux de tables rendue complexe en raison de la distanciation physique et des règles sanitaires strictes.

Pour rappel, le groupe Partouche a contracté un Prêt Garanti par l’État d’un montant de 19,5 millions d’euros afin de pallier la crise. Prochaine échéance importante pour le nouvel exploitant du casino belge de Middelkerke : la publication de son chiffre d’affaires au quatrième trimestre 2019-2020, le 09 décembre prochain.

image description
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

image description
Poster votre commentaire
image description
Besoin d'aide ?

Consultez notre classement des meilleurs sites légaux

Voir le classement