Crise encore et toujours pour les casinotiers — les employés à risque

La crise n’en finit pas de tyranniser le secteur des casinos en France. Pour les opérateurs, le temps béni de l’entrée des bandits manchots sur le sol français semble bien loin. Aujourd’hui, alors que l’industrie bénéficie d’un système administratif et légal complexe, continue d’enchainer les mauvais résultats. Cette année, le PBJ des casinos a encore accusé un recul de 3,5 % par rapport à l’exercice précédent. Et d’après l'Association des casinos de France, 2 500 salariés auraient été licenciés depuis 2007.

La situation des casinos en chiffres

Depuis 2007, les casinos ont vu leur PBJ baisser de 25 % et ils ont dû licencier 2 500 salariés. L’une des principales causes de cette décadence du secteur réside paradoxalement dans les différentes réglementations qui régissent le secteur. L’interdiction de fumer, le contrôle systématique à l’entrée, etc.

Mais la crise ainsi que la montée en puissance des jeux en ligne figurent également parmi les facteurs de cette baisse continuelle du PBJ. Mais au milieu de ces recettes qui se chiffrent en millions d’euros se trouvent les salariés qui vivent chaque jour dans l’angoisse.

La baisse du PBJ oblige en effet les opérateurs à se séparer de certains emplois qu’ils jugent inutiles et encombrants en particulier durant les périodes de vaches maigres. D’ailleurs, même le groupe Barrière qui est le leader du marché a récemment été obligé de 36 salariés de son casino de Deauville. Signe que dans le contexte actuel, aucun profil n’est à l’abri.

Des solutions potentielles

L’une des solutions avancées pour protéger les emplois au sein des casinos consiste à diversifier les profils. Dans le sens où les établissements de jeu ont davantage besoin d’animateurs que de techniciens. Repenser la répartition des casinos constituerait également une solution potentielle pour relancer le secteur et pour sauver des emplois. 

image description
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

image description
Poster votre commentaire
image description
Besoin d'aide ?

Consultez notre classement des meilleurs sites légaux

Voir le classement