Les casinos terrestres belges accueillent à nouveau le public depuis le 1er juillet

Les casinos terrestres belges ont repris du service le 1er juillet dernier ! Longtemps oubliés, ces retardataires du déconfinement bénéficient à présent des mêmes droits que les établissements de restauration et autres sites touristiques. Malgré tout, les opérateurs ont l’obligation de respecter les consignes mises à jour de la Commission des Jeux de Hasard telles qu’elles apparaissent sur son site web.

Réouverture des casinos en Belgique, mais des règles strictes à respecter

Les casinos terrestres belges — ainsi que les cafés qui proposent des machines de bingo et les entreprises offrant des jeux de hasard à leur clientèle —, sont autorisés à rouvrir leurs portes depuis le 1er juillet dernier. Mais tandis que les petits établissements ne peuvent installer qu’un maximum de deux terminaux de bingo pour faire respecter le principe de distanciation physique, les règles sont encore plus strictes pour les casinotiers terrestres.

Comme cela est décrit sur le site web de la Commission des Jeux de Hasard — le régulateur belge —, les machines à sous des casinos terrestres doivent être désinfectées toutes les quinze minutes et être placées à 1,5 mètre les unes des autres. En outre, les casinos ne peuvent accueillir qu’un nombre limité de joueurs (un client maximum par 10 m²), les portes non automatiques doivent restées ouvertes pour assurer la bonne circulation de l’air, sans compter que le port du masque buccal est obligatoire aussi bien pour les membres du personnel que pour les clients. 

Les professionnels belges du secteur des jeux d’argent sont enfin soulagés

Contraint à la fermeture depuis le 13 mars dernier, le Grand Casino de Namur (photo) fait logiquement partie des établissements de jeux terrestres belges à avoir rouvert leurs portes. « La fermeture a eu des conséquences dramatiques sur nos activités, ainsi que sur la pérennité des emplois de nos salariés et collaborateurs. Mais aujourd’hui, nous sommes rassurés car nous pouvons à nouveau accueillir les joueurs dans des conditions de sécurité sanitaire optimales », explique la direction du groupe Circus, qui n’a pas omis de préciser que près de 600 emplois sont effectivement menacés suite au déconfinement. « Cependant, il faut se rappeler que le monde du jeu ne fait pas exception. Toutes les industries se souviendront de la crise que nous sommes en train de traverser », terminent les dirigeants du Grand Casino de Namur.

Le groupe a d’ailleurs décidé de mettre en place des mesures complémentaires à celles prônées par la Commission des Jeux de Hasard : la désinfection des mains est obligatoire pour les joueurs à l’entrée des casinos du groupe, et ces derniers doivent également se soumettre à un contrôle de température (toute personne affichant plus de 38° est invitée à remettre à plus tard son envie de jouer).

image description
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

image description
Poster votre commentaire
image description
Besoin d'aide ?

Consultez notre classement des meilleurs sites légaux

Voir le classement