Casino en ligne et cryptomonnaie : comment ça se passe en Belgique ?

La popularité des casinos en ligne et de la cryptomonnaie ne cesse de grandir en Europe, notamment en Belgique. Toutefois, l’utilisation isolée ou conjointe de ces deux services peut poser des soucis en matière juridique. Aussi nous semble-t-il important de vous éclairer quant à l’utilisation des cryptomonnaies en Belgique et de vous renseigner sur leur cadre légal et leur fiscalité.

Comment la cryptomonnaie s’utilise-t-elle en Belgique ?

En Belgique, la cryptomonnaie revêt différents usages. Dans un premier temps, elle est un produit financier dans lequel chacun est libre d’investir : les utilisateurs peuvent donc en acheter et attendre que sa valeur augmente pour ensuite la revendre, dans l’espoir de bénéficier d’une plus-value. Mais la cryptomonnaie est aussi utilisée en tant que moyen de paiement : que ce soit en ligne ou dans des boutiques physiques, elle est employée comme monnaie dans de nombreux commerces.

Ainsi, certains casinos en ligne proposent les crypto-devises à leurs adhérents en tant que moyen de paiement. Grâce à la cryptomonnaie, ces derniers peuvent donc réaliser des dépôts ou retraits comme bon leur semble ! La cryptomonnaie la plus utilisée sur les casinos en ligne n’est autre que le Bitcoin.

Cryptomonnaie et fiscalité : ce qu’il faut savoir

La principale question en ce qui concerne la cryptomonnaie est la manière dont celle-ci doit être déclarée, ce qui dépend bien évidemment de l’usage que vous en faites. Si vous faites dans l’achat-revente de cryptomonnaie, la manière dont vous êtes imposé varie en fonction de votre statut. Si vous êtes un particulier qui investissez dans la cryptomonnaie dans un cadre privé, vous n’avez pas besoin de payer d’impôt dessus.

Par contre, si vous réalisez des investissements dans le cadre d’une activité professionnelle (transactions régulières, ressources engagées importantes), vous devez payer une taxe représentant 25 % à 50 % de vos bénéfices si l’on en croit le Fisc belge. Si vous percevez des paiements en cryptomonnaie pour le compte de votre activité professionnelle, vous êtes tenu de déclarer ces mêmes paiements, au même titre que n’importe quel autre !

Même chose si vous êtes un joueur de casino en ligne professionnel : vous devriez très probablement déclarer vos revenus chaque année. Par contre, si vous jouez aux jeux de hasard avec de la cryptomonnaie pendant votre temps libre, pas la peine de déclarer quoi que ce soit.

Cryptomonnaie et succession : mauvaise surprise !

Bien entendu, les cryptomonnaies peuvent également être transmises à des descendants. Mais saviez-vous que ces derniers devront obligatoirement s’acquitter d’un impôt successoral ? En effet, quand un possesseur de cryptomonnaie belge décède, il peut transmettre son patrimoine financier à ses héritiers. Malheureusement, un impôt successoral doit alors être payé. Dans le cadre d’une succession directe, il peut s’élever à 30 % de la valeur totale de l’héritage, et jusqu’à 80 % dans les autres cas.

image description
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

image description
Poster votre commentaire
image description
Besoin d'aide ?

Consultez notre classement des meilleurs sites légaux

Voir le classement