Gaming1 : la branche casinos et paris en ligne du groupe Ardent est à vendre !

Vous disposez d’un milliard d’euros et souhaiteriez les investir dans l’iGaming ? Peut-être bien que l’offre de rachat du groupe liégeois Ardent (ex-Circus) pourrait vous plaire ! En effet, la branche casinos et paris en ligne de cette société belge incontournable est à vendre. C’est notre confrère l’Écho qui nous a appris cette nouvelle dans ses colonnes, jeudi dernier.

Le groupe Ardent à la recherche d’un partenaire financier pour sa filiale Gaming1

Le groupe Ardent — mieux connu en Belgique sous son ancienne dénomination, Circus —, est à la recherche d’un partenaire financier pour sa branche dédiée aux jeux de casino en ligne Gaming1. Véritable poids lourd des jeux de hasard dans le plat pays, Gaming1 est à l’origine de la création d’une vingtaine de plateformes de paris en ligne dont les plus connues sont sans nul doute Casino 777 et Circus.be. La valeur estimée de l’activité se situe entre 800 millions d’euros et un milliard d’euros ; et c’est naturellement le plus offrant qui obtiendra les faveurs d’Ardent.

Rappelons que le groupe Ardent, en-dehors de Gaming1, possède également une bonne dizaine de casinos terrestres. Les plus prestigieux d’entre eux ne sont autre que les casinos de Spa et de Namur. Ardent emploie aussi pas moins de mille collaborateurs, dont trois-cent sont installés à Liège. Selon l’Écho, cela fait plusieurs mois que le dossier circule. Toutefois, la recherche active de candidats n’en serait qu’à ses balbutiements.

La rénovation des bureaux de Gaming1, tentative de revalorisation de la marque ?

Rappelons que la semaine dernière, nous vous avions appris que le groupe Ardent prévoit deux chantiers majeurs confiés à l’entreprise Duchêne. L’un d’entre eux consiste justement à rénover et à réaménager les bureaux liégeois de sa marque Gaming1. Aujourd’hui, il semblerait qu’à la lumière des informations divulguées par l’Écho, cette opération ait surtout pour objectif de revaloriser Gaming1. En effet, l’augmentation de la valeur du capital déjà investi par Ardent devrait permettre au groupe de céder Gaming1 à un prix plus élevé que ce qui est attendu.

D’après nos informations, BNP Paribas Fortis, banque belge du groupe éponyme, a été mandatée afin de trouver un candidat à une prise de participation majoritaire au sein de Gaming1. Reste maintenant à savoir qui sera à même de remplacer Ardent en tant qu’actionnaire principal, bien que les concurrents aient toutes les raisons de ne pas manquer une telle opportunité. Des marques telles que Napoleon Games et CVC pourraient probablement faire figure de candidats !

Il va sans dire que nous ne sommes certainement pas prêts de connaître le mot de la fin. Nous nous engageons toutefois à vous informer du dénouement de cette passionnante histoire.

image description
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

image description
Poster votre commentaire
image description
Besoin d'aide ?

Consultez notre classement des meilleurs sites légaux

Voir le classement