Belgique : Rank Group conclut la vente du casino de Blankenberge avec Kindred

En Belgique, Rank Group a finalisé la vente du casino de Blankenberge et de la licence numérique associée. C’est Kindred Group qui en saura bénéficiaire. En effet, Kindred Group a déboursé 29,3 millions d’euros pour s’adjuger l’entreprise sans dette, ainsi que le Golden Palace Blankenberge, lequel est implanté dans une ville côtière et se distingue de par son architecture néo-classique. Décryptage.

Kindred Group nouveau propriétaire du casino de Blankenberge

Une première fois annoncé en octobre 2020, l’accord préalable prévoyait que Kindred Group acquerrait 100 % des actions de Blankenberge Casino-Kursaal (Blancas), filiale de Rank Group qui exploitait le casino jusqu’alors. C’est désormais chose faite puisque Kindred Group est allé jusqu’à payer près de 30 millions d’euros cash pour faire l’acquisition de la totalité des actions de la filiale, qui a également concédé la licence associée.

Tandis que l’acquisition a été réalisée sur une base sans trésorerie et sans dette et a été réglée en espèces à la finalisation, le produit de la vente permettra à Rank Group d’augmenter ses liquidités dans un contexte difficile en raison de l’impact de la pandémie de Covid-19. En outre, une partie des revenus servira à financer de nouvelles initiatives dans le cadre du programme Transformation 2.0 de la marque.

Reste que le vrai gagnant de l’histoire, c’est très certainement Kindred Group : le rachat de Blancas va solidifier les opérations et les engagements à long terme de Kindred en Belgique, lui offrant même l’opportunité de proposer une gamme de jeux encore plus attractive qu’à l’accoutumée.

Kindred-Blancas : un partenariat qui se solde par une véritable fusion

Kindred Group, qui gère plusieurs marques iGaming telles qu’Unibet, avait commencé à travailler avec Blancas en 2012, une façon de mettre un pied sur le marché belge des casinos en ligne (la loi oblige en effet les opérateurs de jeux en ligne de s’associer avec un casino terrestre).

Rank Group, qui avait racheté le casino de Blankenberge en 1998, a mis fin à ses opérations en Belgique en 2017 suite à la cession du casino de Middelkerke. Malgré tout, Blancas avait renouvelé la concession de l’établissement de jeux avec la municipalité de Blankenberge, et ce pour quinze années supplémentaires à partir de janvier 2021.

Ayant renoncé à l’un des neuf casinos terrestres de Belgique, Rank Group a généré environ 10 millions d'euros de revenus au cours des douze derniers mois menant à juin 2020. Le bénéfice net d’exploitation atteignait alors 3 millions d’euros. Quant à la filiale Blancas, elle sera dorénavant exploitée en tant qu'entité distincte au sein de Kindred Group sous la direction de l'équipe de gestion actuelle dirigée par Dominique De Wilde.

image description
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

image description
Poster votre commentaire
image description
Besoin d'aide ?

Consultez notre classement des meilleurs sites légaux

Voir le classement